le verdict du jugement du tribunal d'instance de Pantin est simple : expulsion dès demain (4 février).

Parmi les 300 personnes du Collectif des Baras, certains occupent un bâtiment vide, avec des familles roumaines et maliennes, situé au 124, avenue Galliéni à Bagnolet. Bien qu'il n'ait pas de projet réel pour ce bâtiment, le propriétaire, l’entreprise Emerson, a demandé l'expulsion du lieu.

Le tribunal a rendu son verdict aujourd'hui, le 3 février : EXPULSION DÈS DEMAIN, LE 4 FÉVRIER !

Le Collectif des Baras va de nouveau se retrouver à la rue, la trêve hivernale pour TOUS n'ayant pas été rétablie.

Les Baras demandent à toutes les personnes, les associations et les élu-e-s de les soutenir.
Ils veulent des lieux pour vivre et ils les prendrons !

easybinaryprofitsmanagement definitionноутбуки асус ценарозетка інтернет магазинноутбуки asus розеткаскачать

Ajouter un Commentaire

Consulter les CGU de ce site pour connaitre les règles d'utilisation des commentaires d'articles : Nos CGU


Code de sécurité
Rafraîchir