Une enquête sur la mobilité vélo sur Montreuil

Le choix du Tout Voiture à l'aube des années 60 a façonné nos villes, nos quartiers et nos campagnes. Cette politique, gourmande en énergie fossile et en espace, a aussi peu à peu cloisonnée nos mentalités, nos comportements et notre manière de vivre ensemble. Il suffit pour s'en rendre compte de contempler des photographies d'avant guerre des rues parisiennes et de les comparer avec celles d'aujourd'hui pour être frappé par la colonisation choisie et acceptée de l'automobile et son règne dans la ville.

De plus, son impact négatif sur la santé publique, scientifiquement constaté, son coût exorbitant pour les automobilistes et les finances publiques et son très faible rendement temps/trajet en zone urbaine justifient pleinement que l'on s'interroge sur la place qu'elle devrait désormais céder aux autres usagers.

Nous sommes ainsi partis de ce constat, de nos expériences de cyclistes urbains et surtout des discussions à bride abattue avec les Montreuillois sur nos ateliers de rue...

La pratique du vélo à Montreuil comporte des risques, partager l'espace public est compliqué et source de conflit entre usagers. Imaginer un autre aménagement urbain semble fastidieux et complexe à l'échelle d'une ville de 120 000 habitants ! Pourtant, ce partage équitable est essentiel à l'émergence de nouvelles pratiques.

Nous ne pouvons inciter les habitants d'une ville à faire des choix de déplacements différents si les aménagements leur permettant de se déplacer en sécurité sont peu, pas ou mal adaptés. Ainsi, de nombreuses personnes ne font pas le choix de se déplacer en transport en commun ou en vélo sur Montreuil car l'offre de déplacement urbain n'est pas suffisamment réfléchi dans sa globalité. La fracture entre le Bas et le Haut Montreuil, la plupart des grands axes de la ville sans aménagement cyclable, les peurs liées à l'utilisation du vélo... empêchent aussi l'intermodalité et favorise de surcroît l'usage exponentiel de la voiture.

Pourtant, partant de l'expérience réussie et de la politique volontariste de nombreuses grandes villes en France sur la question de la mobilité : Nantes, Strasbourg, La Rochelle..., nous souhaitons devenir partie prenante et interroger chacune et chacun sur son expérience citoyenne, son ressenti de cycliste et sa vision d'une autre manière de vivre ensemble la ville.

Nous nous sommes donc appuyés sur l'existant ainsi que sur le travail extraordinaire réalisé par la Vélo Ecole de Montreuil (l'association Vivre à Vélo en Ville) afin de mettre en ligne une enquête auprès des usagers et citoyens.

Il nous parait aussi indispensable d'interroger les futurs élus sur leurs volontés à prendre sérieusement en compte le partage véritablement équitable des aménagements publics, la réduction significative des nuisances sonores et environnementales liées à l'utilisation abusive de l'automobile, la sécurité des cyclistes et des piétons grâce à des espaces dédiés et protégés et l'amélioration des parcours déjà existants souvent dangereux et/ou parfois absurdes et accidentogènes dans leur conceptions.

N'hésitez donc pas à venir participer, à donner votre avis, le point de vue de vos enfants, de vos amis, de vos voisins cyclistes ou non en cliquant ici.

Pour plus d'informations, vous pouvez nous écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Visiter notre site internet : www.ohcyclo.org
Nous appeller sur cette question : Stephan Buchet 06 62 94 87 82

Enfin merci évidemment à "Nous Montreuil" pour cet espace de libre expression.

замена паспорта гражданина украиныкупить кроссовки женские Рибокуслуги продвижение сайта по трафикузаполнение сайтаТочилка для косметического карандашаанонимайзер зайти вконтакт

Ajouter un Commentaire

Consulter les CGU de ce site pour connaitre les règles d'utilisation des commentaires d'articles : Nos CGU


Code de sécurité
Rafraîchir