Une réunion s'est tenue samedi après-midi 30 novembre à l'initiative de l'association Renc'art au Méliès. Une bonne centaine de personnes était présente dont des membres du personnel ainsi que des candidats aux élections municipales. Quelques cinéastes, membres du Conseil du Cinéma, étaient excusés. Il est à noter que les membres du Conseil du cinéma (cinéastes, personnels, citoyens) sont écartés des discussions sur le projet du cinéma.

Voici quelques questions et thèmes abordés actuellement, sans réponses évidentes et qui sont autant de pistes de réflexion :

  • Statut et place des lieux culturel - dont le cinéma - municipaux, publics dans le cadre du grand Paris dont la mise en place semble bien peu démocratique ;
  • Place d'un conseil du cinéma dans ce cadre et de l'appropriation citoyenne du projet du cinéma ;
  • Comment garantir l'indépendance du cinéma et du personnel par rapport aux autorités de tutelle (municipalité, agglo, autre...) ;
  • Rôle du personnel dans un cinéma "public" ;
  • Nécessité d'une politique culturelle ambitieuse pour pouvoir "remplir" le grand Méliès ;
  • Quels publics pour le cinéma municipal ?

Des personnels soulignent la détérioration du cinéma et des conditions de travail difficiles (rapports sur les uns et les autres, une direction inexistante...). Stéphane Goudet, l'ex-directeur du cinéma, indique qu'avec une baisse de la fréquentation de l'ordre de 40 %, une programmation manquant d'envergure et peu d'animations, le cinéma risque de perdre le label "Recherche" attribué depuis des années.

Rendez-vous à tous le 14 décembre pour le Méliès éphémère, soirée festive et de soutien.

Catherine C.

key midtown-miami apartment for saleproduct lifecycleработа копирайтер пермьоптимизация поисковые системыкомпания продвижение сайта раскруткаскачать kracfast

Ajouter un Commentaire

Consulter les CGU de ce site pour connaitre les règles d'utilisation des commentaires d'articles : Nos CGU


Code de sécurité
Rafraîchir