Le témoignage d'une habitante de Montreuil écrit lors d'un atelier d'écriture à Lounès Matoub, sur les débuts de sa profession.            

Pendant mes études d’assistante sociale, j’ai été initiée à mon métier sur des lieux de stage. Curieusement j’ai commencé mon apprentissage à la Mairie de Montreuil, au Service social municipal. J’étais très intimidée. Je ne connaissais pas du tout la banlieue,

j’ai donc arpenté comme j’ai pu les rues de cette grande ville. J’ai tout de suite aimé le quartier de la Croix de Chavaux et le centre commercial face à la Mairie qui n’existe plus. J’allais aussi dans le quartier de l’Hôpital et avec ma monitrice, je voyais beaucoup de familles gitanes.

Ma monitrice s’appelait Liliane, elle m’a littéralement mis le pied à l’étrier en me donnant le sens des valeurs principales de la profession. J’ai appris avec elle l’écoute et la patience, l’empathie et le soutien. Elle était solide comme un roc.
Je lui dois beaucoup. Elle a été une seconde mère, accueillant mes doutes et mes faiblesses. Montreuil est restée pour moi une ville phare. Elle a toujours été dans mon esprit. Liliane est toujours dans mon cœur ; je lui téléphone souvent et la vois régulièrement.

Et puis la boucle est bouclée ; je reviens dans la ville de ma jeunesse pour écrire toutes ces belles histoires.

                                                                         Geneviève
                                                  

Ajouter un Commentaire

Consulter les CGU de ce site pour connaitre les règles d'utilisation des commentaires d'articles : Nos CGU


Code de sécurité
Rafraîchir