Ce texte est la lettre d'une habitante de Montreuil à ses voisins, lettre qui est restée sans réponse.

Chers voisins

Vous serez surpris de recevoir ce mot de votre voisine du 44 Rue Hoche. Vous ne me connaissez pas, je ne vous connais pas non plus. C’est votre tilleul abattu qui m’inspire cette missive que je vous prie de ne pas prendre mal … Je ne sais ce qui a motivé votre décision de scier l’arbre, peut-être à regret… Etait-il malade ? Il avait l’air si vigoureux. Gênait-il ? Ces questions me taraudent quand je vois maintenant  par ma fenêtre du 2d étage le parking et les immeubles.

A vrai dire, j’évite de trop regarder. Vous étiez bien sûr pleinement dans votre dans votre bon droit, l’arbre étant situé dans votre cour.
 
Depuis que j’ai emménagé au CUB (Comme un baobab - Habitat participatif) l’été dernier, à côté de vous, je vivais dans l’intimité de votre majestueux  tilleul que je contemplais avec tant de plaisir.  J’aimais le regarder se transformer au fil des saisons, se couvrir de feuilles au printemps, s’épanouir puis fleurir et répandre son parfum doux comme le miel. Il abritait des nids et offrait ses généreuses branches aux oiseaux. J’étais attentive à sa vie d’arbre. Il faisait mon bonheur, vous l’aurez compris ; depuis qu’il n’est plus, je fais avec peine le deuil d’un compagnon délicieux

Une confidence encore, pardonnez-moi d’insister : le tilleul est l’arbre national slovène et je suis Slovène d’origine.  Mes ancêtres se réunissaient sous son ombre rafraîchissante et refaisaient le monde. J’avais écouté une émission d’un scientifique et poète qui parlait de l’effet que produisait tel ou tel arbre. Il avait dit que personne ne pouvait rester agressif sous le tilleul …

Peut-être votre tilleul vous manque-t-il aussi… Sachez que je partage votre peine.
Bien cordialement
                                                                                                                           Alenka

Commentaires  

0 #1 BONNET 10-03-2017 08:55
la mort d'un arbre nous met la mort dans l'âme
Marie-Pierre
Citer

Ajouter un Commentaire

Consulter les CGU de ce site pour connaitre les règles d'utilisation des commentaires d'articles : Nos CGU


Code de sécurité
Rafraîchir