Entretien avec Claire Nicolas

La Maison Ouverte, située au 17 rue Hoche à Montreuil, fait partie "des lieux qui font du lien". Elle accueille des porteurs de projets, des actions de solidarité, des luttes, des débats..... Ses membres souhaitent que puisse s'y déployer une vie citoyenne engagée, une parole libre de toute entrave et de tout conformisme.

D'autres lieux dans cette ville mettent en oeuvre des dynamiques citoyennes et font du lien : Comme Vous Emoi, Casa Poblano, La Parole Errante........
De tous ces lieux, la Maison Ouverte est la pionnière, à un moment où les autres n'existaient pas encore. Certains ont d'ailleurs fait leurs premiers pas dans ses locaux, comme le Bar Associatif, les Instant Chavirés qui s'appelaient alors "désir jazz".

Le pavillon de la Maison Ouverte a été acheté par l'Eglise Réformée de France, après que le temple protestant qui était rue Parmentier, ait été détruit en 1968. Le projet de cette Maison Ouverte était d'en faire un centre "laïc", accueillant toute forme d'expression et ouvert sur l'extérieur :
- le partage de solidarité (soutien à des mouvements sociaux)
- les luttes contre toutes formes d’exclusion
- la transmission de idées ou des savoirs (stages, débats…)
- l’organisation (groupes politiques, réunions, assemblées générales…)
- le partage des moments de convivialité (bals, café, concerts)
- les réflexions afin de sortir des pensées normalisées ( groupe de lecture, recherches bibliques, débats…)
- les moments de détente, de rencontre (fêtes, repas…)
- de faire exister des projets personnels pour l'implanter ensuite ailleurs dans la cité (radio-libre, école d'art, association de gestion de spectacles, club de jazz, bar associatif...)

A partir 1975, il y a eu des Café-concert avec des thèmes politiques, afin d'associer la lutte à la convivialité comme par exemple
Accueil des militants du Larzac
- Soutien au Chili
- Soutien à Lip, à l'Ira
- Soirée Ethiopienne

En juillet 1996, la Maison Ouverte a accueilli et hébergé pendant 3 mois, les africains expulsés de leur Foyer Nouvelle France. Lors de l'événement de cette expulsion, le maire à l'origine de cette action, n'a pu faire pression sur la Maison Ouverte pour l'empêcher d'accueillir les expulsés, cette dernière étant indépendante de la municipalité et a-politique.

En 2003, elle a accueilli également le groupe de Roms expulsé d'un squat rue Paul Doumer. Et à nouveau en 2008, un autre groupe de Roms expulsé de la Halle Dufriche, a été hébergé dans ses locaux.

Il y a eu aussi la première lutte contre la municipalisation du cinéma le Méliés en 2001, la domiciliation de l'observatoire des droits humais à Djibouti et ses repas mensuels sur l'actualité politique dans la corne d'Afrique , la création de l'association d'aide au développement d'activités économiques eu Afrique de l'ouest : solidarité développement, l'accueil de Bouq'lib

En 2002, une initiative portée par des habitants issus d'un groupe de militants associatifs MVO (Montreuil Ville Ouverte), associés aux Artisans du Monde et la Maison Ouverte, ont créé le réseau de "L’économie solidaire ».
Ce groupe est à l’initiative du premier « Marché des Lumières » en décembre 2001 dans la grande salle de la Maison Ouverte.
Devant le succès de ce marché, Artisans du Monde et cette dernière décident de lancer « le marché équitable mensuel » tous les 1er samedi du mois. Le premier ouvre en septembre 2002 Des associations de tous les pays les ont rejoints pour présenter au public leurs activités et produits. De nombreux débats et conférences sur les sujets du moment réunissaient beaucoup de monde.

« C'est un lieu où on a appris à réfléchir » a dit une participante

La présidente actuelle, qui a vécu les débuts de la Maison Ouverte, raconte : "J'étais étudiante, il y avait beaucoup de débats : des cafés-concerts, des soirées festives, les cafés théologiques, j'ai énormément appris. Je me sentais toute petite. J'étais au fond de la salle, j'apprenais. J'ai le souvenir de grandes tables sur l'Utopie. Je buvais ces paroles."

Une figure importante du féminisme, a fait également partie de ce groupe, elle a fait venir des conférenciers et a animé des débats et a mis sur pied la Maison des Femmes.(8 rue de l'Eglise).

Au fil des ans, les thèmes et les luttes se sont diversifiées selon l'actualité du moment. Actuellement, il y a des compagnie des théâtre qui viennent faire leurs premiers pas. Il y a des chorales, de la danse, atelier sésame, un bal une fois par mois, des cours de dessin et des cours de taïchi.

Un repas mensuel a lieu tous les 3èmes vendredis du mois à 19h.
La Maison Ouverte est un lieu où ceux qui refusent la passivité et l’isolement peuvent, seuls ou bien en groupe, et quelle que soit leur manière de s’exprimer, partager leurs activités, créer des contacts et manifester leur solidarité.

Si la Maison Ouverte ne peut être engagée automatiquement dans tout ce qui s’y passe ou s’y décide, elle se déclare solidaire des projets de ceux qui s’y expriment. Toute expression y est accueillie dès lors qu’elle ne vise pas à propager des oppressions, des dominations ou tout autre forme de pouvoir.

PERSPECTIVES : La Maison Ouverte souhaite :
- maintenir son identité en voulant être la "Maison des solidarités", en perpétuant la même dynamique : le commerce équitable, les journées sur le Mali, etc.....
- être la maison de l'accueil d'une parole,
- être solidaire des luttes, affirmer son ancrage local.
- être un lieu de pensée, de conférences.
- développer son accueil d'artistes (les cours de dessin, de croquis, les portes ouvertes de octobre) maintenir son indépendance face aux politiques locales
- se rapprocher des autres associations de la ville qui visent les mêmes objectifs de solidarités pour se maintenir au sein de la ville comme des pôles de pensées et de « poils à gratter » auprès des politiques

Propos recueillis par Jeanne Studer

La Maison Ouverte - 17 rue Hoche - Montreuil - 01 42 87 29 02 <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>

главныйузбекский плов фотоаукцион харькововbanc de binary fakeпроверка позиции сайтавзломанная

Ajouter un Commentaire

Consulter les CGU de ce site pour connaitre les règles d'utilisation des commentaires d'articles : Nos CGU


Code de sécurité
Rafraîchir