L'article ci-après fait suite à un article du blog "Place de Montreuil" de P.Petitjean. Voir lien plus bas
...où il est question d'interpréter le souhait confirmé de la nouvelle municipalité de réintégrer l'ex-directeur licencié et des deux personnes mutées de l'ancienne équipe du Méliès, tout en gardant les employés qui les avaient remplacés.
L'article n'y va pas de main morte pour disqualifier Stéphane Goudet et attaquer également l'ancien maire, en parlant "d'une attitude qui serait vengeresse de la part de JP.Brard et de S.Goudet"
Cet article se situe dans la dénonciation et la calomnie. Voici la réponse de François Fatoux :

Patrick Petitjean n'est pas mort, il rumine encore !

Depuis sa retraite landaise, celui qui avait bien commencé sa vie militante montreuilloise, en particulier en créant l'excellent Poivron, continue de ruminer l'indigeste conflit du Méliès.

http://place.de.montreuil.free.fr/blog/index.php/2014/05/11/451-la-crise-du-melies-de-montreuil-encore

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, notre jeune retraité semble accepter la sortie "par le haut" du conflit.

Acceptation très politicienne après avoir soutenu sans la moindre preuve et avec la dernière énergie les accusations de l'ex-maire. Si P.Petitjean qui n'est plus élu, qui n'est plus Montreuillois, gardait un peu de lucidité, il aurait pu reprendre en la peaufinant l'observation que je faisais ces jours-ci - le peuple pas plus que ses élus ne rendent la justice - et rester cohérent en affirmant qu'il n'est pas convenable de réintégrer des agents accusés d'être peu ou prou mêlés à un détournement de 143 000 euros.

Au lieu de ça, notre retraité repart en guerre contre Stéphane Goudet et Axel Norbelly avec la même fougue, pour ne pas dire avec le même délire obsessionnel avec lequel il a combattu Brard après s'être jeté dans ses bras sans la moindre réticence en 1994 alors qu'il venait tout juste de débarquer.

Au lieu de ça, dans sa haine inextinguible contre Brard, il continue de mentir en écrivant : "rappelons que "les faits sont avérés" (voir le rapport du CNC notamment)"... alors que ledit rapport et ses conclusions contredisent en totalité l'enquête menée par les responsables de l'Administration communale. Le CNC, après son enquête, n'effectue aucune correction quand la Maire a porté plainte à la suite du rapport de ses enquêteurs qui concluaient à un détournement de 143 000 euros.

Patrick, je me permets un conseil : les Montreuillois s'en sortiront sans toi. Pas forcément très bien. Ils ont élu un petit jeune qui n'a jamais vraiment travaillé ailleurs qu'auprès de vieux crabes de la politique.
Il va mener un attelage hétéroclite qui tirera à hue et à dia. Cet attelage est-il représentatif des Montreuillois ? Rien n'est moins sûr. Au moins il a la légitimité de son élection.

En tout cas, une chose est absolument certaine, le conflit du Méliès ne déchire pas les Montreuillois.

S.Goudet a fait sur une longue période la preuve de sa compétence. Les nouveaux élus n'ont pas été convaincus par les accusations de l'ancienne maire. Ils réintègrent les agents sanctionnés. La justice suivra son cours.

Dire que Stéphane Goudet est dans la manipulation et la vengeance, c'est d'abord mentir, ensuite lui refuser le droit de défendre son honneur bafoué, c'est peu digne d'un militant qui, dans beaucoup d'autres conflits a été du côté des faibles contre les puissants.

                                                                                François Fatoux

binary optionAccountsindependent escorts kualalumpurдешевое продвижение сайтовкак выбрать процессор для ноутбукаmail.ru

Vous n'avez pas l'autorisation de rédiger un commentaire pour cet article

1