Une vision de la ville

« A Montreuil, on a toutes les richesses possibles et imaginables »

Nous-Montreuil : Quelle est la vision de la ville portée par la municipalité ?

G. Le Chequer : notre vision Montreuil ne doit plus être dans une situation subie de l'évolution de la ville, mais bien au contraire, dans la maîtrise, pour donner à la ville toute sa place et tout son rayonnement dans une construction métropolitaine.

En ce moment la construction de la métropole est un big-bang institutionnel, et si on ne s'arme pas suffisamment, le risque c'est que d'autres décident de l'avenir de notre territoire.

Mireille Alphonse, conseillère municipale à la ville de Montreuil, déléguée à la Communauté d'agglomération Est-Ensemble où elle exerce la fonction de vice-présidente à la Protection de l'environnement et à la politique énergétique.

Nous-Montreuil : Quels sont les pouvoirs d'Est Ensemble comparés à ceux de la municipalité ?

Composition et élection des élus à Est-Ensemble

Mireille Alphonse : au moment des élections municipales de 2014, les bulletins de vote comportaient deux listes. Celle des 55 noms de conseillers municipaux et celle de17 noms  « fléchés » pour siéger au

par Peter BENOIT

L'association Rêve de Terre, existant depuis dix ans, fut la créatrice de la première AMAP montreuilloise (aujourd'hui Légumes & Compagnie), son objet social étant entre autres de cultiver en agroécologie à Montreuil.
Dans le cadre du projet agriculturel Montreuil-aux-Pêches (qui ne verra finalement pas le jour), l'association passe convention avec la municipalité -l'été 2011- de la gestion d'une parcelle de presque 1700m2, qui s'avérera un cadeau empoisonné : en effet, son sol est

Déchet ? Ordure ? Poubelle la vie ?

Par Gérard Bertolini, « déchéticien », Directeur de Recherche au Centre National de la recherche scientifique, pour l'association AMELIOR

Ce qui est communément appelé « déchet » n’est qu’un « rebut » dont le devenir est incertain : déchet ou ressource ?


Les migrants affluent de plus en plus vers l'Europe. Leurs motivations s'ajoutent les unes aux autres : famine, travail, guerre, pauvreté...
Mais la vieille Europe ne veut pas des migrants. Entre les frontières qui se ferment et les passeurs qui les exploitent, les migrants sont non seulement maltraités mais bien souvent perdent la vie.

Entretien avec François Fatoux, fondateur de l'association 

Les débuts de l'association VVV
En 1993, je me lance dans la création d'une association pour la promotion du vélo comme moyen de déplacement.
Jean-Jacques, un ami aux capacités militantes complémentaires des miennes a rendu possible ce démarrage difficile. En effet, ailleurs et un peu plus tôt, il ne fait aucun doute que j'aurais échoué. Montreuil était une ville suffisamment grande mais offrait en même temps une taille beaucoup plus « humaine» que Paris pour pouvoir se retrouver autour de la notion de citoyenneté et de cité.

La commission des finances de l'Assemblée nationale a donné son feu vert, le 16 juin, à la création d'une commission d'enquête sur "les conséquences de la baisse des concours de l'Etat aux communes et aux EPCI sur l'investissement public et les services publics de proximité".

Cette commission d'enquête, de 30 députés, a été demandée par le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. L'un de ses membres, Nicolas Sansu, qui est par ailleurs maire de Vierzon, en sera le rapporteur.