Cela fait plusieurs années que le lieu du Compost a été ouvert dans le parc place de la République à Montreuil. Le pavillon abritant les bacs à compost et les bacs eux-mêmes ont été construits par des Roms sous la houlette d'un artiste du bas-montreuil. Ils ont été bien bâtis et résistent dans la durée.

En 2015, un autre centre de compostage a été ouvert près de la mairie. Le succès en a été rapide et les résultats obtenus à partir de ce compostage sont très gratifiants : un bel humus qui a pu enrichir nombre de jardins à Montreuil.


nous-montreuil : quelles sont les valeurs que tu défends dans ta vie et qui t'ont amené à choisir de travailler avec ce groupe ?

Sophie Bernhardt : Les valeurs que je défends, c'est d'abord l'égalité entre tous. L'égalité face à l'obtention du savoir,  l'égalité des chances au sens large, loin de tout ce qui est discrimination sociale, ethnique, géographique, pour moi c'est le plus important, et aussi l'égalité de traitement de tous sur toutes les instances de la vie publique,  ce qui veut dire que n'importe quel citoyen a le droit à la parole.

Thierry Salomon, de l’association Négawatt, cite Emmanuel Mounier, le fondateur de la revue Esprit : «Il arrive que l’histoire récompense ceux qui s’obstinent, et qu’un rocher bien placé corrige le cours d’un fleuve.»

Alternatiba, petit historique :
Alternatiba est un mouvement œuvrant pour une société écologique, solidaire et pour la préservation du climat. C'est un mouvement d'une grande ampleur en relation avec la coalition climat 21(1) et qui est soutenu par une  dynamique assez extraordinaire. Il a été fondé en 2013 par un basque Txetx Etcheverry. Il a pris naissance le 22 février 2014 à Nantes avec 90 personnes provenant de 34 villes ou territoires différents. Créé dans la perspective de la COP21 de décembre 2015.

Au Terrain d'Aventure samedi prochain le 21 novembre, il y aura la Fête à partir de 14h dans le Bas-Montreuil au 92 rue François Arago. pour l'inauguration de la nouvelle palissade. Celle-ci a été construite par Arno, artiste métallier-arboriculteur.

Le quartier vous invite :
"Concerts performance, projection et discussions, châtaignes et maïs grillés, cacao et vin chaud.
Venez partager vos plats, vos boissons, vos talents et vos envies dans notre rue coupée à la circulation"

Nous vous invitons à lire un article plein de vie et de gaîté sur ce terrain qui a toute une histoire...

Après les attentats de Paris qui ont bouleversé la France, divers pays du monde ont manifesté leur solidarité envers le peuple français, soit en arborant les couleur du drapeau français sur des monuments prestigieux, soit en chantant la Marseillaise à l'occasion d'un concert, représentation théâtrale ou manifestation sportive !

Interview de Frèd de l'association "Le Sens de l'Humus"

Frèd est un membre actif de l'association "Le sens de l'humus". Cette association compte actuellement cinq salarié(e)s. Basée initialement sur une parcelle des Murs à pêches, elle a ensuite découvert les jardins de Melle Pouplier, ancienne et dernière horticultrice de Montreuil. Devant la beauté de son jardin, Frèd et ses compagnons ont entrepris, à leur manière, de continuer l’œuvre de cette ancienne horticultrice à la retraite....
Frèd est également à l’initiative des lieux de compostage dans la ville de Montreuil et dans d'autres villes proches.

Comment es-tu venu à l'association "Le sens de l'humus", quel est ton parcours ?

La façade de l'Hôtel de Ville redevient le panneau d'affichage d'une opinion, celle de la majorité municipale. François Fatoux a contesté par le passé cette partialité. Il recommence. "nous-montreuil" lui donne la parole.

Montreuil, le 3 octobre 2015

                                  Lettre à mesdames et messieurs les conseillers municipaux de Montreuil

Depuis plusieurs semaines, l'hôtel de ville sert de panneau d'affichage à une revendication politique.
L’État devrait 12,5 millions à la Ville.

Cet affichage est peu respectueux de la démocratie, peu respectueux des Montreuillois qui ne partagent pas cette opinion.
En outre, le slogan pose en termes inexacts les difficultés financières des communes.