Le samedi 3 mai, à l'assemblée générale au squat 124 ave Galliéni à Bagnolet, M. Mamadou FOFANA a démissionné officiellement de sa charge de chef et de porte-parole du Collectif des Baras. Il a été majoritairement décidé que dorénavant il n'y aura plus un seul et unique chef, mais une équipe de plusieurs représentants des Baras.

Ces délégués se concerteront et prendront les décisions ensemble. Cette équipe va se constituer dans les prochains jours.

Le Collectif des Baras

....et aussi une INVITATION :
APRÈS-MIDI DE SOUTIEN AU COLLECTIF DES BARAS

SAMEDI 10 MAI 2014


http://www.associations-citoyennes.net/

Communiqué Paris, le 16 avril 2014

Nous refusons le désastre social qui s’annonce :
L'avenir ne se construira pas sans les associations citoyennes !

Le premier ministre a annoncé la réduction des dépenses publiques de 50 milliards en 3 ans et de 11 milliards de la dotation de l’État aux collectivités d’ici 2017 (soit 3 milliards par an). Ces décisions auraient pour conséquence, si elles sont appliquées, la disparition de très nombreuses associations et de dizaines de milliers d’emplois associatifs.


Jérôme Segal, un ex-montreuillois, a fait partie d'un collectif de soutien aux Roms à Montreuil en 2002-2004. En 2004, il est parti vivre à Vienne en Autriche. Il s'est toujours intéressé à la cause des Roms et nous envoie des informations sur ce qui se passe dans ce pays, concernant ce peuple.
Il nous informe notamment qu'en 1993, une loi sur les droits des Roms a été rédigée. Il vient de nous envoyer une vidéo tournée avec l'équipe de TF1 en novembre 2013 qui relate la reconnaissance de ces droits des Roms en Autriche. Cette vidéo est enfin passée au journal télévisé, le 15 avril 2014.

http://videos.tf1.fr/jt-20h/2014/autriche-un-systeme-protecteur-pour-les-droits-des-roms-8401334.html

http://www.liberation.fr/economie/2014/02/23/l-agroecologie-doit-etre-une-alternative-sociale_982370

Interview de Pierre Rabhi

Le penseur Pierre Rabhi invite à réenvisager les rouages de notre monde en mettant l’agriculture au service d’un mieux-consommer mais aussi des êtres humains en tant qu’éléments de la nature.

Ses ouvrages font référence, ses conférences font salle comble. Né en 1938, le paysan, écrivain - auteur notamment de l’Agroécologie pour nos enfants (1) - et penseur, Pierre Rabhi est l’un des pionniers français de l’agroécologie. Il en souligne ici la portée éthique.

L’«agroécologie» est à la mode depuis que le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, en a fait le porte-étendard de son projet de loi. Mais vous, vous la pratiquez depuis longtemps…

http://www.liberation.fr/politiques/2014/04/01/elections-municipales-le-peuple-de-gauche-a-choisi-la-defection-active_992337

Marc ABELES Anthropologue, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)

TRIBUNE : Des élections municipales de 2014 on retiendra, bien sûr, la victoire de la droite et le retour dans son giron d’un grand nombre de villes conquises par la gauche au précédent scrutin. Plus encore, c’est l’implantation réussie du Front national au niveau local, son enracinement municipal qui aura frappé les esprits. Plus que la dédiabolisation, l’entrée en force dans le «système», expression d’une volonté d’accéder réellement au pouvoir.

Désormais, le FN s’inscrit pleinement dans le jeu des partis politiques.
On peut, sans trop de mal, imaginer les tactiques que vont déployer ses dirigeants, dans le but de constituer avec une partie de l’actuelle opposition un nouveau bloc politique hégémonique, au sens gramscien du terme, après avoir réussi à imprimer durablement son empreinte sur la culture politique hexagonale. Souvenons-nous que l’hégémonie ne consiste pas tant à faire prévaloir des solutions qu’à rendre incontournable une certaine façon de poser les problèmes, d’où s’ensuit, bien entendu, une représentation de plus en plus partagée de «ce qu’il faudrait faire».


http://www.bastamag.net/Vandana-Shiva-Le-libre-echange-c
Entretien par Agnès Rousseaux, Nadia Djabali, réalisé pour le journal Basta !

Basta ! est un site d'information indépendant sur l'actualité sociale et environnementale. Constitué d'une équipe de
journalistes et de militants associatifs, Basta ! contribue à donner une visibilité aux enjeux écologiques, aux actions citoyennes, aux revendications sociales, aux mouvements de solidarité et aux alternatives mises en oeuvre.

Vandana Shiva : écrivain, physicienne, prix Nobel alternatif, la militante écologiste indienne Vandana Shiva est une résistante infatigable contre les entreprises qui pillent son pays, comme Monsanto. Elle pose un regard lucide sur les enjeux de la période : crise écologique, financière, protectionnisme, risque nucléaire, OGM... Quelle civilisation sommes-nous en train de construire ? Comment redonner du pouvoir aux citoyens face aux multinationales ? Comment construire de réelles alternatives globales ?

Le journal « nous-montreuil » a publié l'article « Le cinéma Méliès à Montreuil : d’une lutte à l’autre, pour que vivent les utopies» de Nathalie Astolfi.
Dans cet article, rempli d’émotion et de révolte, il y a une charge contre les abus de pouvoir de l’ancien maire et de l’actuelle mairesse, deux metteurs en scène différents pour deux mauvais films aboutissant à des licenciements et à des déplacements du personnel. En espagnol pour qualifier l’abus de pouvoir d’un alcalde (maire) nous utilisons le mot alcaldada; pour une alcaldesa (mairesse) alcaldesada. Alcaldada de Brard d’abord, alcaldesada de Voynet ensuite.


Dans le texte de Nathalie Astolfi sur le Méliès il est également question d’utopies libertaires et, pour illustrer son propos, elle met à l’honneur trois anarchistes : Nestor Makhno, Louise Michel et Buenaventura Durruti. Ce sont eux qui vont me servir de prétexte et, peut-être, guider ma plume pour la suite.